Balisage virtuel

Maîtrisez la sécurité de votre environnement maritime. Avec Vesper, déployez des marques de balisage virtuelles pour l’aide à la navigation, d’un clic de souris.

Pour signaler un danger, délimiter un chenal et assurer une navigation en toute sécurité, les bouées de balisage sont indispensables. Mais le déploiement et l’entretien de ces dispositifs fixes ou flottants peut s’avérer coûteux et difficile.

 

Le balisage virtuel, une alternative performante

Parfois, l’accès ou les conditions d’installation en mer ou sur la côte d’un balisage physique peuvent être dangereuses. Dans d’autres circonstances, des informations précises sont nécessaires plus rapidement qu’une bouée ne peut être installée. Par exemple dans un fleuve où les bancs de sable se déplacent, ce qui exige sans cesse un repositionnement des marques, ou encore pour signaler en urgence un nouveau danger pour la navigation.

Dans ces situations, le balisage virtuel, autrement appelé ” Virtual Aid to Navigation” peut être une solution.

Une bouée virtuelle n’existe pas physiquement. C’est un objet d’information numérique qui est automatiquement affiché sur les systèmes de navigation des navires présents dans la zone. Concrètement, un émetteur radio installé à terre retransmet par VHF un signal qui assigne une information – marque, danger, cardinale – à une position – en latitude et longitude -. Selon les conditions, la portée du signal peut atteindre 25 miles nautiques.

Cette information est diffusée selon le protocole Automatic Identification System (AIS), qui est un dispositif obligatoire sur les bateaux de plus de 300T de jauge brute et les navires à passagers, quelle que soit leur taille. Les navires présents dans la zone peuvent alors voir ce balisage virtuel sur leur système de visualisation des cartes électroniques et d’information (ECDIS).

 

Le balisage virtuel, une alternative performante

En plus de leur coût moindre, de l’absence d’entretien et de leur rapidité de déploiement, l’utilisation des aides virtuelles à la navigation présente des avantages en terme de sécurité.

Pour commencer, les aides virtuelles à la navigation ne sont pas sensibles aux conditions météorologiques et s’affichent toujours sur le système ECDIS des navires avec précision : l’information n’est pas altérée et contrairement à une bouée physique qui peut disparaître ou dériver, une bouée virtuelle maintient sa position en toutes circonstances.

Ensuite, avec une portée radio supérieure à la visibilité d’une bouée physique, l’information est délivrée avec une plus grande clarté et permet une identification positive précoce. Ceci est vrai en mer, mais la navigation dans les îles ou dans les fleuves met particulièrement cet avantage en évidence : une bouée virtuelle n’est pas masquée par le terrain et permet au navigateur d’avoir une meilleure perception situationnelle.

 

Le balisage synthétique, le meilleur des deux mondes

Pour chaque besoin, il existe des solutions techniques. Cela va du balisage physique (bouée flottante avec sa marque) au balisage avec AIS (bouée flottante + émetteur AIS intégré) avec ou sans feu autonome, jusqu’au balisage virtuel (objet d’information numérique par émetteur AIS déporté).

Il est également possible de combiner un balisage physique et un balisage virtuel sur la même position, et ainsi créer un “balisage AIS synthétique”.
Les informations AIS sont radiodiffusées par VHF à partir d’une station terrestre, selon le procédé du balisage virtuel, mais sur une position en mer occupée par une bouée qui existe physiquement. Les informations semblent alors provenir de l’emplacement de la bouée elle-même.

Depuis la passerelle, le navigateur peut voir la bouée dans son environnement tandis que les traceurs de cartes, radars ou autres écrans de navigation affichent les informations AIS de la bouée à l’endroit où elle est cartographiée.

Cette solution de balisage synthétique peut être intéressant pour prévenir le vandalisme et réduire les coûts de maintenance comparé à des bouées avec AIS intégré, ou pour mettre à niveau un réseau de bouées déjà en place.

 

Les solutions Vesper Marine

Deparentis est distributeur de Vesper Marine®. Au moyen de ses différents services Guardian:mark Guardian:monitor et Guardian:protect, Vesper Marine s’est imposé comme un leader incontournable des solutions d’aide à la navigation et de balisage virtuel.

Avec Vesper Marine nous rendons visibles les dangers en mer lorsque les bouées physiques ne sont pas adaptées, sont coûteuses ou impossibles à déployer. En combinant notre station AIS virtuelle installée à terre avec un logiciel basé sur le cloud, nous tirons parti du meilleur de la technologie. Celle-ci est accessible simplement, partout et à tout moment, au travers d’un navigateur internet. Il est alors possible d’émuler jusqu’à 65 bouées virtuelles, de supprimer ou modifier leur position à la volée, en fonction de l’évolution des conditions telles que la marée, les épaves ou les zones de sécurité temporaires.

Nous offrons des solutions professionnelles et homologuées par l’Organisation maritime internationale (OMI) et  l’Association internationale de signalisation maritime (AISM) pour permettre aux organisations des secteurs du pétrole et du gaz, de l’énergie, de la pêche, des services hydrographiques, des services des phares et balises ou des ports de renforcer la sécurité des personnes et des biens.

Téléchargez les brochures :